Making off « La jeune fille qui rêvait d’entre un lama »

Explorer des nouvelles formes de narration

qui donnent vie à de nouveaux formats et nécessitent des approches de production originales.

Ces lignes définissent exactement nos envies. Ainsi, nous orientons résolument notre activité vers ce qu’on aime faire, et pour incarner cette évolution, nous avons choisi le nom « Tales of Sakakini ».

Tales parce qu’on aime les contes.
Sakakini parce que c’est le nom de notre rue.
Les sabres parce que ça sera un combat de tous les jours.
Et l’ensemble parce que ça fait rêver à un ailleurs.

Tales of Sakakini, basée à Marseille, est une société de production audiovisuelle indépendante spécialisée dans les nouveaux formats diffusés en ligne. Notre mission consiste à contourner les défis d’un modèle économique qui peine à naître pour concevoir de nouvelles formes de création.
Nous remercions la SACD, le CNC Talent et la Région Sud pour leur soutien.

Making off  « La jeune fille qui rêvait d’entre un lama »

59 mots en gras

« Alors prenez-les, ces 2 minutes 23, pour découvrir la première vidéo du projet et tomber amoureux de l’histoire de Mia. Pour son écriture, sa photographie, son mystère et sa poésie ; pour ses acteurs et son concept, parce que simplement, I AM MIA nous évade et que, plus que jamais aujourd’hui, ça fait du bien. » Audacieux (25/03/2022) I AM MIA

« La particularité de I AM MIA réside dans sa stratégie de mise en ligne : un épisode est publié tous les jeudis sur le compte, à la tombée de la nuit. La diffusion se fait dans le désordre pour inciter les utilisateurs à recoller les morceaux du puzzle. Depuis la rentrée, des épisodes de 20 minutes sont publiés sur YouTube afin de suivre l’histoire de la série de manière linéaire. »  XRMust (10/10/2022) I AM MIA

« En choisissant Instagram pour partager ses vidéos, le réalisateur Pablo Pinasco déjoue les codes et utilise les contraintes (financières, techniques) pour créer un objet filmé non identifié.  » AirZen Radio (26/02/2022) I AM MIA

« Chaque semaine, une vidéo de trente secondes à cinq minutes est publiée, fragment épars d’un puzzle à partir duquel le spectateur crée sa propre histoire. » Télérama Rubrique 2.0 (02/03/2022) I AM MIA

 « Et le moins que l’on puisse dire est que cette série est inédite, des épisodes diffusés dans le désordre comme un puzzle à reconstituer. Elle nous invite à une attitude contemplative et à nous poser des questions. »
Clifhangr (16/03/2022) I AM MIA

« Une drôle d’amitié se tisse entre ces deux personnages interprétés avec justesse par Elisa Ezzedine et Romy Durand. Un premier épisode qui sonne comme une claque, réalisé par Pablo Pinasco et porté par une merveilleuse photographie. » Télérama (03/10/2021) La jeune fille qui rêvait d’être un lama

« J’ai adoré. Les trois filles d’abord, géniales, touchantes, différentes. Leur relation magnifique et la gestion de l’espace… la narration par la voix off rend tout ça encore plus émouvant. Les cadres sont magnifiques et la lumière aussi. » Charlotte Blum – Réalisatrice /Journaliste Séries (16/08/2019) Dhanasri, les Julies et les Fantômes

« La seconde moitié de l’offre de Blackpills est constituée de polars et de séries d’action. Si l’on peut oublier Playground et Icarus, Beard Club, polar loufoque, et Pineapple, enquête atmosphérique dans une ville minière américaine, sont plus prometteuses. » Télérama (16/6/2017) Beard Club

« Dans la sélection officielle du Webfestival de Berlin, l’un des rendez-vous les plus importants, on retrouve des œuvres qui ont beaucoup marqué ces derniers temps, et font partie des séries les plus primées. Par exemple Beard Club. » France Inter (09/09/2016) Beard Club

« Une ambiance lynchienne et l’esthétique de Wes Anderson. L’ensemble est d’une précision technique remarquable. » Konbini (15/04/2016) Beard Club

Nous pensons que la meilleure manière de contourner les contraintes économiques est d'imaginer des nouveaux processus de travail et ainsi rendre les projets plus créatifs. C'est pourquoi nous explorons de nouvelles formes de création, en adoptant une approche de travail transversale où le texte, l'image et la musique interagissent sans hiérarchie, et en concevant des dispositifs innovants.

Making off  « I AM MIA »

❤️ Small Screens + Big Headphones

Tous nos projets ont été conçus pour cette configuration immersive.

ROADS + PHONES

Anthologie (à mi-chemin entre film immersif et podcast)

Des routes qui défilent.
Des voix sans visages.
Des histoires intimes à mi-chemin entre film et podcast.


Anthologie 10 x 6 minutes
Ecrit et réalisé par Pablo Pinasco
Voir l’anthologie sur YouTube

ROADS + PHONES est une anthologie de formats courts.

1. L’île aux démons (06:22)
C’est l’histoire d’une « après dispute », de cet instant de sincérité lorsqu’on n’attend plus rien. 5 minutes de dialogues au téléphone par voiture interposé, entre deux filles qui s’aiment encore.

2. L’aéroport (en tournage)
Les premiers pas hésitants d’une histoire d’amour.

3. Danser les yeux fermés (en tournage)
Ce qu’on apporte aux autres sans s’en apercevoir, le regard d’une fille sur sa mère.

Les suivants sont en cours d’écriture.


GENESE DU PROJET

Nous avons débuté avec le texte « L’île aux démons », une histoire intime échangée par téléphone pendant un trajet en voiture après une dispute. Cependant, comment narrer cette histoire avec un budget limité et sans solliciter excessivement les actrices et acteurs ? Nous avons élaboré un dispositif simple : un plan subjectif en voiture avec la route qui défile, un plan subjectif fixe ailleurs, des échanges au téléphone en voix off, et un plan final avec les visages des protagonistes. Cette mise en scène a conféré une forme singulière au récit, à mi-chemin entre film et podcast, le rendant plus immersif et intime. Cela nous a inspirés pour en écrire d’autres, conservant la même thématique et les mêmes contraintes techniques. Ainsi, naturellement, cela a évolué vers une anthologie où d’autres épisodes verront le jour. Des récits intimes échangés par téléphone, que ce soit en voiture, à moto, en skate, et qui sait… peut-être en rollers ?

I AM MIA

Une histoire que se construit comme un puzzle sur Instagram

Une jeune fille fera revenir à la vie ceux qu’elle a aimés grâce à une machine qui permet de donner vie à ses souvenirs.


Une fiction composée de films, podcasts, illustration et textes. 66 scènes à voir dans le désordre sur Instagram ou YouTube, avec des durées allant de 30 secondes à 8 minutes.
Voir le compte Instagram

Durée totale 160 minutes
Ecrit par Pablo Pinasco

« Alors prenez-les, ces 2 minutes 23, pour découvrir la première vidéo du projet et tomber amoureux de l’histoire de Mia. Pour son écriture, sa photographie, son mystère et sa poésie ; pour ses acteurs et son concept, parce que simplement, I AM MIA nous évade et que, plus que jamais aujourd’hui, ça fait du bien. »
Audacieux – 25/03/2022


PITCH

Mia, une adolescente singulière, mène une existence solitaire depuis la perte de sa mémoire. Tout bascule le jour où elle reçoit une étrange machine qui lui offre la possibilité de voyager dans ses souvenirs au contact de l’eau. Qui en est l’expéditeur, et pourquoi elle ? Avec deux jeunes adultes en quête de repères, elle s’embarque dans un périple à la recherche de réponses. Mais retrouver son passé pourrait altérer le présent qu’elle commence tout juste à édifier.


GENESE DU PROJET

C’était le confinement, et l’envie de réaliser un nouveau court-métrage nous animait fortement. Et une idée a émergé : à la place d’un court-métrage tournons une scène d’I AM MIA, une histoire que j’avais écrit il y a quelques années. En relisant ce projet à la recherche d’une scène on s’est dit que ça serait super de le faire dans son intégralité. Mais comment ?
C’est alors qu’on a eu l’idée de découper et adapter l’histoire en 96 scènes à tourner individuellement, à publier dans le désordre, tel un puzzle.
Cette approche a engendré une méthodologie : former des petites équipes pour chaque scène en fonction des disponibilités et des moyens ponctuels. Et pour réaliser l’ensemble avec un budget très limité, nous avons imaginé différents types de contenus, chacun associé à des coûts et contraintes spécifiques : un film, un podcast, des illustrations avec des voix off, un film muet, un simple texte à lire, etc..
I AM MIA prenait une direction qui nous séduisait de plus en plus, avec des contenus variés dévoilant le fil d’une même histoire, n’étant ni une série, ni un film, ni un court-métrage. Nous avons baptisé cela « une fiction cross-content qui se construit comme un puzzle » (je sais, mais nous n’avons pas trouvé mieux) et nous avons soumis des dossiers de demandes d’aides. Et comme pitcher tout ça en vidéo pour le CNC et la Région était très compliqué, nous avons demandé à  Romy Durand, âgée de 10 ans et également interprète de MIA, pour le faire.


Fond d’aide  CNC Talent
Soutien à la Web Création de la Région Sud 


Sélection Officielle Festival de La Fiction La Rochelle 
Shortlist Design Animé (Génériques) Le Club des D.A.
Prix Meilleur Montage Sélection Internationale Marseille Web Fest
Prix à la Meilleure Série Dramatique Nouvelle Vague Awards
Nominée Meilleure Série Toutes Catégories, Meilleur Réalisation, Prix M. Ajawke Jr. Los Angeles Web Fest

La jeune fille qui rêvait d'être un lama (et le garçon qui voulait être aveugle)

Série courte

Une jeune fille tourmentée et un garçon hypersensible accepteront leurs différences grâce à un lama.


Pilote
Scénario série 10 x 26 minutes
Ecrit et réalisé par Pablo Pinasco
Coproduction La Prod du Sud
FR – Sous-titré EN (2020)
Voir le pilote sur YouTube

« Une drôle d’amitié se tisse entre ces deux personnages interprétés avec justesse par Elisa Ezzedine et Romy Durand. Un premier épisode qui sonne comme une claque, réalisé par Pablo Pinasco et porté par une merveilleuse photographie. »
Télérama – 03/10/2021


PITCH

Chaque après-midi, une jeune fille et un garçon se retrouvent près de l’enclos d’un lama pour partager leurs pensées sur la vie. Hanna aspire à la force et à la sagesse du lama, qu’elle voit comme un souverain déchu, obnubilé par l’idée de quitter cet endroit pour retrouver son royaume. Adam, aux sens visuels hyper sensibles, doit fermer les yeux pour échapper aux crises provoquées par la constante beauté du monde.

Au sein d’un univers où les adultes cherchent encore leur voie, ces deux jeunes, chacun perdu à sa manière, tissent un lien autour de Frank, le lama. Ce lien devient le catalyseur qui les aide à embrasser leurs particularités. À travers le regard de l’autre, ils découvrent que leurs différences représentent une véritable opportunité pour affronter les défis de la vie.


LA REECRITURE

Cette série, initialement conçue dans un format de 10 épisodes de 10 minutes, a subi une transformation significative après le tournage du pilote. Nous avons perçu le potentiel d’aller plus loin avec ce projet, et avons donc décidé de le réécrire dans un format de 10 épisodes de 26 minutes, en développant les personnages secondaires. Pour enrichir l’histoire d’Hanna et d’Adam, nous avons créé des histoires parallèles, tissant des liens avec leur histoire. L’histoire principale nous amènera à découvrir la mère d’Hanna : une jeune femme dépressive devenue amie avec une caissière vivant dans un camping-car garé sur le parking de supermarché où elle travaille. Son beau père : un jeune homme au bout de sa vie partageant ses expériences lors des ses livraisons avec la fille aveugle qui gère le planning de la société où il travaille. La mère d’Adam : une psy, pleine de certitudes, tombant amoureuse d’un voisin qui parle aux plantes. Et aussi celle d’un homme solitaire ayant tourné le dos à la société et se cachant dans les bois pour affronter les chasseurs.
Sans altérer l’essence originale de la série, l’introduction de ces nouveaux personnages apporte une dimension supplémentaire à la quête d’Hanna et d’Adam.

Le secret des lucioles

A mi-chemin entre un roman court et un scénario

Trois générations, trois regards sur notre place ici, et au-delà, trois lignes temporelles reliées par un personnage commun : Emiliano.


Texte destiné à une production audiovisuelle
Ecrit par Pablo Pinasco

Voir le compte Instagram

« Page 136, il est 6h03, j’ai fini le livre et je pleure… que c’est beau ! J’ai trouvé cette histoire incroyablement jolie, poétique, jamais surfaite, j’ai aimé le mélange de poésie, d’humour (qui est une forme de poésie) et de trivialité des personnages … J’ai adoré ces deux mondes qui s’opposent et qui se confondent parfois…  » Cathel

« L’histoire qui joue avec notre perception du réel nous plante des décors somptueux qui s’enchaînent sous nos yeux aussi simplement que des changements d’espace/temps radicaux. Tout ce merveilleux reste fluide, drôle et touchant. Un petit « outil » pour faire une pause et regarder la vie autrement. » Isabelle

« J’aime bien l’idée du dialogue et de la transmission entre les générations, et de cette énergie qui relie les êtres par delà l’humain et le non humain. Un texte profond et souvent drôle. Je l’ai lu d’une seule traite sans pouvoir le lâcher, avec des images et des pensées plein la tête ! » Hervé


PITCH

Léna a 25 ans, elle marche pieds nus le long du sentier près du cimetière où son père Dan vient d’être inhumé. À l’aube, elle tient entre ses mains un livre qui lui est dédié, intitulé « Le Secret des Lucioles ». Dans la boîte aux lettres de son père, un billet d’avion pour un énième voyage au Mexique l’attend. Léna décide de suivre les traces de Dan et prend sa place.
Des années plus tard, un jeune policier se lance à la recherche de Léna, disparue au Mexique. Il est accompagné d’Emiliano, le guide indien de Léna, mais aussi celui de Dan.


GENESE DU PROJET

Pourquoi contraindre un projet non destiné au tournage à une forme scénaristique ? Après avoir amorcé l’écriture de ce projet, nous avons choisi de nous libérer de tout format et de le reformuler de manière plus libre. Ce récit a évolué vers un court roman conçu en vue d’une adaptation audiovisuelle. Ce format révisé offre une lecture plus souple et constituera la fondation pour élaborer un projet cinématographique ou télévisuel.

 

Dhanasri, les Julies et les Fantômes

Série courte

Trois femmes paumées. Un château habité par des fantômes. Faut-il croire dans ses rêves ?


Série 5 x 5 minutes
Durée totale : 23:53 minutes
FR – Sous-titré EN (2019)
Ecrite et réalisée par Pablo Pinasco
Avec Dhanasri Sablé, Julie Lagier et Julie Nadaud
Voir tous les épisodes sur YouTube

« Prenez un vieux château, et délayez le récit dans une pointe de poésie, un zeste de folie et une pincée de fantaisie, rajoutez-y trois héroïnes attachantes et liez le tout avec des musiques entêtantes mêlées aux silences et à la voix off… et vous obtiendrez le petit bijoux de série courte de Pablo Pinasco, qui vous laisse longtemps après son visionnage, outre l’envie de le revoir illico presto, un sourire aux lèvres et beaucoup d’amour dans le coeur ! » Sylvie-Noëlle Edouard -Cineseries et Le blog du cinéma  (30/09/2019)

« J’ai adoré. Les trois filles d’abord, géniales, touchantes, différentes. Leur relation magnifique et la gestion de l’espace… la narration par la voix off rend tout ça encore plus émouvant. Les cadres sont magnifiques et la lumière aussi. » Charlotte Blum – Réalisatrice /Journaliste Séries (16/08/2019


PITCH

Dhana, muette depuis l’âge de 4 ans, est une jeune femme timide et indécise, constamment partagée entre ses deux amies, Julie L. (réaliste et pragmatique) et Julie N. (rêveuse et contemplative). Ces trois trentenaires égarées partagent une minuscule colocation à Marseille. Leur vie prendra un tournant lorsque Dhana héritera d’un château en Provence. Ravies de quitter enfin leur routine morose, elles décident de s’y installer. Cependant, le château, laissé à l’abandon, représente un défi insurmontable sans les moyens nécessaires pour le rénover, assombrissant à nouveau leur avenir. Après quelques nuits, Julie N. fera une découverte surprenante : le château est habité par trois fantômes.


GENESE DU PROJET

Un projet de court-métrage qui a pris la forme d’une série courte de 5 épisodes de 5 minutes. Tourné en deux jours dans un château en Bourgogne avec un casting amateur qui n’avait jamais joué auparavant.


Sélection Officielle Marseille WebFest 2020
Prix Joël Bassaget au Montréal Digital Web Fest 2020
Best Female Performance Lima Web Fest
Official Selection New Zealand Web Fest
Best Cinematography Berlin Web Fest
Prix du Jury Jeune Carballo Interplay

Beard Club

Série courte

Deux flics désabusés à la recherche d’un serial killer, perdus dans un monde où la beauté est devenue le principal critère de sélection.


Série Blackpills 6 x 17 minutes
Durée totale : 1 h 45
FR – Sous-titré EN (2017)
Textes Pablo Pinasco
Réalisée par Pablo Pinasco et Sébastien Nadaud

« Dans la jungle luxuriante des webséries voici quelques pépites à dévorer en vacances. »
CNews – 03/7/2017

« Si l’on peut oublier Playground et Icarus, Beard Club, polar loufoque, et Pineapple, enquête atmosphérique dans une ville minière américaine, sont plus prometteuses. »
Télérama – 16/6/2017

« Dans la sélection officielle du Webfestival de Berlin, l’un des rendez-vous les plus importants, on retrouve des œuvres qui ont beaucoup marqué ces derniers temps, et font partie des séries les plus primées. Par exemple Beard Club »
France Inter – 9/09/2016

« .. une ambiance lynchienne et l’esthétique de Wes Anderson. L’ensemble est d’une précision technique remarquable. »
Konbini – 15/04/2016


GENESE DU PROJET

Le Beard Club a marqué nos débuts dans la fiction. Lors de son lancement, l’essentiel était son existence et sa concrétisation. Cette nécessité nous a confrontés à certaines contraintes. Les protagonistes devaient être deux personnes souvent disponibles et en même temps que nous pour permettre des tournages réguliers. Nous en sommes venus à la conclusion que les seules personnes répondant à ces critères, c’étaient nous-mêmes, les deux réalisateurs.
Quant aux autres rôles et aux lieux de tournage, ils résulteraient d’un mélange entre le scénario initial et des rencontres réelles. Un personnage ou un lieu pouvait intégrer l’épisode suite à une découverte fortuite, un feeling réciproque, une connexion humaine. Nous avons choisi de percevoir ces contraintes comme des atouts donnant une forme particulière au scénario initial.
Finalement, un type de série a commencé à émerger. Sans dialogue (difficile de parler de manière crédible sans être des acteurs professionnels), avec trois éléments essentiels pour compenser ce manque : la création d’ambiances lourdes s’enchaînant rapidement et sans plans intermédiaires, une puissante bande originale, et une voix off construisant la philosophie des personnages. Pas de figurants, des scènes minimalistes et graphiques. Un fil rouge progressant, avec de nombreuses autres histoires l’enrichissant et l’accompagnant sans connaître la destination finale.
L’absence d’un scénario figé, associée à l’absence de dialogues, nous a offert la possibilité de prendre la direction que nous souhaitions lors du montage, de l’écriture de la voix off et des choix musicaux. Cette approche de travail a permis l’émergence d’une grande liberté d’expression, conférant à la série une forme singulière.


Fonds SACD Web Séries 2016
Prix SACD Regard sur la production française 2017
Sélection Officielle Séries Mania
Sélection Officielle Festival de Luchon
32 Nominations et 16 Awards aux Web Festivals Internationaux

Une vie tranquille

Série courte

« Tu sais ce que c’est de se réveiller et se dire que rien de mauvais pourra arriver aujourd’hui ? »


Série 6 x 26 minutes
Pré-Bible
Pitch / Synopsis / Scènes dialoguées / Notes d’intention

PITCH

Cinq années après avoir quitté le lycée et perdu contact, cinq amis se contactent pour se retrouver. Fasciné depuis toujours par la sorcellerie Swan s’est rapproché de ses racines créoles . Kim, désormais une femme, deale pour pouvoir survivre. Louna, devenue une véritable geek, est maintenant mère de jumelles. Chahan, autrefois le séducteur de la classe, a fait son coming out et cherche constamment l’adrénaline au volant de sa voiture. Maya, après un séjour en hôpital psychiatrique où personne n’est venu la chercher à la sortie, étudie la psychologie et travaille dans un asile.
Au cours de leurs retrouvailles arrosées, ils partagent les péripéties de leurs vies, prennent conscience des dégâts causés par les aléas de l’existence, et discutent de la possibilité d’inventer quelque chose pour les éviter. Et si, par miracle, on pouvait prévenir les accidents de la vie ?  Et même tous les accidents ? Les taquineries fusent, Louna serait-elle capable de développer une application pour mesurer les risques d’accident dans chacune de leurs actions ? Maya arriverait a récolter le profil psychologique de chaque utilisateur ? Chacun apporte son idée et son expertise, et le défi est lancé. Ils décident de créer une application mobile géolocalisée qui permettrait de visualiser en temps réel les probabilités de tout type d’accident et de les éviter.

Ainsi débute une nouvelle phase de leur vie. L’application « AQL » est un énorme succès, mais une vie sans danger n’est pas forcément une vie heureuse.

Là-bas

Format court

Une nouvelle génération qui nous pousse à faire le deuil de notre société pour pouvoir en imaginer une autre.


Format court 2 minutes
FR – Sous-titré EN (2020)
Ecrit et réalisé par Pablo Pinasco

PITCH

Une mère et sa fille traversent une tempête de neige, suivant le chemin qu’elles ont emprunté toute leur existence, celui menant vers « là-bas ». Mais, peut-on envisager une destination différente ? Imaginer un autre monde ? Et si le premier pas vers cette transformation consistait à ne plus se rendre inlassablement « là-bas » ?

B 327

Format court

Pourquoi sacrifier sa vie pour une société qui ne nous séduit plus ?


Scénario format court 6 minutes
Ecrit par Pablo Pinasco

PITCH

Mathilde a 25 ans et se dirige vers son rendez-vous mensuel. Les efforts qu’elle a fourni sont-ils suffisants ? Sa motivation sera-t-elle jugée adéquate ? La jeune fille à l’accueil déterminera si Mathilde sera déclassée ou si elle pourra continuer à faire partie d’une société qui exige en retour le sacrifice de sa vie.

La Mer

Format court

La mer en a eu marre d’avaler nos déchets et a décidé de commencer à nous avaler.


Scénario format court 10 minutes
Ecrit par Pablo Pinasco

PITCH

Jeanne est sur la plage et observe les gens profiter de cette belle soirée d’été . Elle reçoit un message de son amie Liv enquêtant sur des disparitions liées à la mer. Alors que Jeanne s’approche de l’eau, des événements étranges se produisent, laissant présager une connexion entre les déchets humains et les disparitions. Liv lui partage une théorie alarmante.
Jeanne commence à quitter la plage est se retrouve face à un situation qui remet en question sa vision du monde.

Saturday

Music Video

Deux femmes, une voiture miniature, un trip dans l’espace, une histoire d’amour.


Réalisé par Pablo Pinasco
Musique Loo & Monetti

Xanny

Unofficial Music Video

Quand nos obsessions sont plus visibles chez les autres.


Réalisé par Pablo Pinasco
Musique Billie Eilish

In the camp

Music video

Un enfant, un dinosaure, un départ.


Réalisé par Pablo Pinasco
Musique Lacrymoboy

Vous souhaitez en savoir davantage sur notre approche ? Vous appréciez un de nos projets et souhaitez le faire évoluer ou le diffuser ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

Mail   /  YouTube